L’intolérance au lactose: Pour Vivre mieux, arrêtez de manger !

lactose

Bonjour la TeamW2ST

Aujourd’hui suite de la série sur les nutritions restrictives à la mode. Si vous n’avez pas lu le 1er article c’est ici.

Cette fois ci, je vais m’attaquer à un sujet plus subjectif que le sans gluten car actuellement, je ne consomme  quasiment plus de produit contenant du lactose. Mais cela ne m’empêche pas d’être critique.

Alors c’est partie pour un petit point sur ce cas.

 

I) L’intolérance au lactose.

Quand j’ai commencé à faire attention à ma diététique, je mangeais des kilos de fromage blanc, de yaourts. Et j’avais souvent le ventre gonflé, des désordres intestinaux etc … #glamour . Depuis que j’ai stoppé les produits laitiers et bien tout ces symptômes ont disparus.

Pour infos : (Sources : Ici)

Les symptômes apparaissent le plus souvent entre 30 minutes et 2 heures après l’ingestion de la nourriture contenant le lactose. Ils sont de deux types :

  • Des symptômes intestinaux tels que gaz, sensation de ballonnement, crampes abdominales, diarrhée, nausées, vomissements ;
  • Des symptômes généraux comme des maux de tête, une fatigue, des douleurs musculaires et articulaires, etc.

Autre info: Sachez que l’intolérance au lactose n’est pas une allergie, on peut en manger mais il y a un seuil.

« Une personne intolérante au lactose ne doit en aucun cas ne plus consommer de lait et de produits laitiers. Elle peut en consommer, plus ou moins selon sa tolérance et en respectant certaines règles qui sont néanmoins indispensables pour mieux vivre avec cette intolérance.

Une personne intolérante au lactose connaît son seuil de tolérance au lactose. En effet, elle apprend progressivement à adapter sa consommation de lait et aux produits laitiers. La majorité des intolérants au lactose peuvent consommer et digérer environ 1 bol de lait en une seule fois sans présenter de manifestations car il persiste toujours une légère activité de la lactase. Sa tolérance varie selon la quantité de lactose ingérée ainsi que de la quantité de lactase résiduelle mais également des conditions de consommation des produits laitiers  »

Ceci n’est donc pas une maladie, l’intolérance au lactose n’aura que des effets « désagréables » sur la santé. Ce qui n’est pas le cas d’une allergie par exemple.

II) Comment manger sans lactose ?

Sources 

Il vous faudra donc éviter les produits les plus riches en lactose qui sont le lait et les produits qui contiennent du lait :

  • Lait de vache et de chèvre  

  • Lait en poudre 

  • Beurre 

  • Crème fraiche 

  • Fromage blanc, frais et à tartiner 

  • Boissons lactées 

  • Desserts à base de lait : crêpe, cake, pain au lait, viennoiseries, pâtisseries, etc. Le yaourt est généralement mieux digéré grâce à ses ferments lactiques.

Vous pouvez par contre déguster sans problème :

  • Les fromages à pâte dure (cheddar, edam, gouda, gruyère, etc.)

  • Les fromages à pâte mi dure (camembert, brie, etc.)

  • Viandes et poissons frais ou surgelés non préparés (pas en sauce)

  • Charcuterie (jambon cuit, bacon, jambon de dinde, etc.)

  • Œufs (attention si vous commandez une omelette au restaurant, le cuisinier pourrait avoir ajouté du lait dans les œufs)

  • Pain blanc, gris, complet

  • Pomme de terre, frites, fécule de pomme de terre, riz, pâtes

Point sur le lait

Si vous êtes un adepte du lait, sachez que de nombreuses alternatives sont maintenant disponibles. Pour ma part je consomme du lait de soja chaques matins. Mais vous pouvez également essayer le lait d’amande, de riz, d’épeaûtre… Et ainsi ne pas vous faire oublier votre bol de céréales du matin. 😉

Conclusion

Réduire drastiquement les produits contenant du lactose à largement amélioré mon quotidien mais c’est mon choix et non mon médecin qui m’a obligé. Alors vous aussi faites preuve de rationalisme et soyez conscient des contraintes que cela vous amènera. N’oubliez pas que l’intolérance n’est en aucun cas une maladie et qu’un écart ne vous tuera pas. Ne rendez donc pas la vie des gens autour de vous dépendant de votre confort, faites des concessions vous aussi.

 

J’espère que ce deuxième article vous a plu et n’hésitez pas à donner votre avis sur les réseaux sociaux .

À Bientôt.

 

Comments

comments